Emch+Berger France- Ingénieurs et concepteurs
Emch + Berger Emch + Berger
Emch + Berger Emch + Berger

Mercredi, 29 mars 2017

1953/54

En 1954, Fritz Berger et WilIy Emch fondèrent le bureau d'ingénieurs Emch+Berger, et établirent son siège à Berne et à Soleure. La fondation de la société coïncida avec une époque de croissance extrêmement rapide de la demande de construction, qui émanait pour l'essentiel de l'industrie.

 
1972

En 1972, la société fit ses débuts sur le marché allemand. La direction des chemins de fer fédéraux de Karlsruhe chargea Emch+Berger de la direction du chantier d'électrification de la Schwarzwaldbahn.

 
1974

En 1974, Emch+Berger fut chargée du projet de certaines sections de la nouvelle ligne Hanovre - Würzburg. S'y ajoutèrent rapidement d'autres portions de voie, dont certaines pour la nouvelle ligne Mannheim - Stuttgart. Au total, ce furent près de 130 kilomètres de voie ferrée dont la planification fut confiée à Emch+Berger dans le cadre de ces deux projets.

 
1977

Encouragée par une évolution positive, la société Emch+Berger GmbH fut fondée à Karlsruhe en 1977. A partir de là, son activité s'étendit à l'ensemble de la République Fédérale, avec la création des premières filiales à Nuremberg, Stuttgart, Francfort et Hanovre.

 
1990

Après la réunification de l'Allemagne, d'autres filiales de Emch+Berger furent ouvertes à Berlin, Halle, Leipzig, Dresde et Weimar. Parallèlement, une société spécialisée dans la direction de projets, Techdata GmbH, fut fondée à Berlin. Au cours des années 1990, la société fut chargée de gros projets d'infrastructure, tels les installations de trafic régional dans la zone centrale de Berlin, la nouvelle ligne ferroviaire Leipzig - Erfurt, la section Leipzig - Halle, la ligne de prolongement de 100 km Stendal - Uelzen, certaines sections de l'autoroute de la Baltique, les autoroutes du Brandebourg, de nombreuses déviations et projets de mise en exploitation, ainsi que la construction du nouveau port fluvial d'Eberswalde.

 
1998

En 1998, l'actionnaire principal se retira et transféra ses parts à la fondation Emch+Berger dans le but de permettre la reprise de l'entreprise par ses salariés. Entre 1998 et 1999, diverses filiales furent transformées en sociétés autonomes et la première étape de la reprise par les salariés fut mise en oeuvre au niveau des filiales.

 
2002

A partir de 2002, l'ensemble des filiales et la société mère, la Holding Emch+Berger, passèrent entre les mains de la direction et des salariés.

 

 

Page d'accueil Contact Impression page
Début de page Retour page